Le détecteur de fumée : obligatoire dans les logements

En France, la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 rend obligatoire l'installation de détecteurs de fumée (DAAF) dans tous les lieux d'habitation neufs ou anciens. Cet équipement est à la charge de l'occupant du logement qu'il soit locataire ou propriétaire.

Quelques chiffres

Chaque année 250.000 incendies domestiques font en moyenne 10.000 victimes dont 800 décès en France. En 2010, seulement 2% des logements sont équipés d'une d'alarme anti-incendie, contre 89% en Grande-Bretagne et 98% en Norvège. Dans ces pays, le nombre de morts lié à des incendies d'habitation a été divisé par deux depuis que l'installation est obligatoire.

Qu'est-ce qu'un DAAF (Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée) ?

Photo détecteur incendie
Détecteur incendie

Le "DAAF" permet détecte les particules de fumée contenues dans l'air et d'avertir les occupants par un signal sonore puissant et un signal lumineux. Le détecteur à incendie est particulièrement utile sur des feux pouvant progresser lentement puis s'enflammer d'un coup, comme par exemple une cigarette oubliée sur un objet inflammable.

Comment installer son détecteur

Le détecteur se fixe au plafond. Évitez de l'installer dans la salle de bain ou la cuisine où les vapeurs pourraient entrainer de fausses alertes. Idéalement, il peut être installé dans le salon ou le couloir, proche des chambres à coucher. Chaque logement doit être équipé au moins d'un détecteur incendie. Pour une habitation sur plusieurs niveaux, chaque étage doit être équipé d'au moins un détecteur. L'appareil est généralement alimenté par deux ou trois piles LR6 qu'il faut changer environ une fois par an.

Comment le choisir ?

Le prix ne doit pas être le seul critère de choix, on peut trouver des détecteurs dans des prix allant de 5 à 20 euros. La première chose à vérifier est que le détecteur est bien conforme à la norme NF EN 14604. Cette norme permet de s'assurer de la fiabilité et de l'efficacité de l'appareil.

Vous pourrez également vérifier l'autonomie de la batterie, le volume sonore et la facilité d'utilisation, pour faire votre choix. Certains détecteurs peuvent être connectés à une centrale incendie afin de déclencher une alarme commune. Cela est particulièrement utile dans les grands bâtiments.